Douane des verrieres - kmk67.ru

ATM france - Air, Terre, Mer - Transports

Ce passage a connu, durant une partie du siècle passé, ses «moments de gloire». Il était fréquemment utilisé par les contrebandiers et, surtout, par les éleveurs suisses intéressés par la race montbéliarde. La Confédération a mis en vente trois immeubles des douanes situés dans notre région. Ces objets nont plus dutilité et ne sont pas considérés comme stratégiques. La Confédération veut se séparer du bâtiment qui était occupé par les gardes-frontières et leur famille à la Grand-Borne, près de LAuberson. En effet, le déploiement dunités mobiles, aux déplacements aussi rapides quimprévisibles, donnent au moins daussi bons, si ce nest de meilleurs résultats. Les modes de vie ont aussi évolué et il nest plus possible dexiger le confinement de la famille dun collaborateur dans un endroit isolé. Après avoir avoir liquidé des immeubles dans la région des Verrières (NE la Confédération vient de mettre en vente trois bâtiments dans le Nord vaudois. Contrebandiers, deux dentre eux étaient destinés au logement du personnel, à La Grand-Borne, près de LAuberson, et au Brassus, sur la route de Bois-dAmont. Le top des articles, episode cévenol en vue dans l'Hérault et le Gard, palavas coupée du monde par des caravanes : un "vrai scandale" pour le maire. Fusillade à Marseille : trois morts dont deux jeunes de 15 ans et demi.

Ainsi, après avoir procédé à une analyse qui tient compte des besoins pour les années à venir, mais aussi des charges que représentent certains immeubles, le service de la Confédération en charge de limmobilier a décidé de se séparer de certains objets. Après les visites organisées hier, les intéressés devront adresser des offres à la Confédération. A ce stade, les prix indicatifs paraissent élevés: 100 000 francs pour la guérite du Suchet et 650 000 francs pour limmeuble de la Grand-Borne.

Vidéo sur Douane des verrieres