Les crises agricoles - kmk67.ru

Crise agricole : une semaine de mobilisation - Le Monde

Le secrétaire général des Jeunes agriculteurs (JA Florent Dornier, assure cependant aux éleveurs mobilisés à Lyon quils allaient «maintenir la pression tout lété» pour obtenir des garanties sur les prix. Lire aussi : Produire de la viande de bœuf, combien ça coûte à un éleveur? Des tracteurs devant la préfecture du Calvados à Caen, un rendez-vous improvisé à Rennes où devaient converger jeudi soir les éleveurs des Pays de la Loire, de Bretagne et de Normandie : la tension remonte dans le monde agricole après le nouveau boycott, jeudi, du marché au porc de Plérin par les deux principaux industriels du secteur, Cooperl et Bigard. Absence de collectif et manque de cohésion font que «globalement ladaptation de loffre à la demande se réalise moins vite en France que chez nos principaux compétiteurs constate lorganisme public AgriMer.

En cumulé, l'endettement des exploitations françaises s'élève à environ un milliard d'euros. Une minute : la crise est due à la grande distribution qui ne tient pas ses engagements? Ce n'est pas aussi simple.

Un énième sauvetage improvisé, en attendant probablement la prochaine crise. Car la filière du porc, pas plus que dautres filières agricoles françaises, malades depuis des années, a jusquici été incapable de mener des réformes structurelles ; les seules qui lui permettraient de défendre durablement son bout de gras.

Elle pointe notamment le recours massif des abattoirs allemands à des travailleurs détachés venus des pays de lEst, qui constitueraient entre 60 et 80  de la main-dœuvre selon le syndicat allemand des salariés de lagroalimentaire NGG.

Donc, malheureusement, l'idée de l'accord signé début juin d'augmenter le prix dans la grande distribution était d'un simplisme désolant, et l'on voit bien que cela ne marche pas a-t-il déclaré sur France Info. Lire aussi : Après la crise de la viande, celle du lait, samedi 25 juillet : les éleveurs restent mobilisés, péages gratuits et opérations escargot sur autoroute, vérification de la provenance des viandes dans de nombreux supermarchés, les éleveurs restent mobilisés dans plusieurs régions de France.