Critique des glaneuses - kmk67.ru

Le travail aux champs - L Histoire par l image

Elles nont pas dexistence propre. Clones interchangeables, elles se résument à leur fonction. Des glaneuses, et non les glaneuses. Cest subtil et impressionnant. Du coup, les choses semblent se mettre naturellement en place.

Le premier entend montrer sans fard la dureté du travail agricole et la misère rurale, tandis que le deuxième offre une vision idéalisée des rapports sociaux dans les campagnes ; et même si Breton professait quil fallait donner aux humbles la place autrefois réservée aux dieux et aux puissants, il nen conforte pas moins le mythe bourgeois dune vie rurale. Mais, dans la France rurale du XIXe siècle, la représentation du paysan est tout autant un enjeu quun message. Les campagnes françaises vivent encore dans un certain archasme. Les paysans sopposent à lintroduction de plantes nouvelles ; les surplus monétaires sont destinés à lachat de parcelles et non à la modernisation de léquipement. Drôle de clair-obscur, le contraste est encore renforcé par le jeu de la lumière. Le public de lépoque a lhabitude du clair-obscur. En soulignant certaines zones, il guide le regard et le dirige souvent vers le point de fuite. Un droit ancestral, inaliénable, hautement symbolique est remis en cause: voilà que notre sujet intemporel, limite rébarbatif, se met à faire débat. Dans ce débat, Millet prend parti. Non politiquement, mais en artiste qui connaît son affaire, lui qui a grandi dans une famille paysanne et travaillé dans les champs, avant quon remarque son don pour le dessin et lenvoie.

Cest donc un sujet intemporel, où lon peine à trouver la moindre dimension polémique. La composition ne nous frappe pas non plus par sa folle audace. Deux plans horizontaux nettement marqués. Le Peuple de Michelet, le paysan est investi dune grandeur qui lennoblit. Quoi quil en soit, les tableaux présentent tous limage dune France traditionnelle, où lessentiel du travail est manuel, comme si pour les chantres de la vie champêtre larriération économique était une forme de préservation. Trois glaneuses à lavant. Un personnage à cheval, isolé à droite, vraisemblablement un régisseur chargé de surveiller les travaux réalisés sur le domaine. Et dans le lointain, les moissonneurs au travail.

Vidéo sur Critique des glaneuses