Paroles de des que le vent soufflera - kmk67.ru

Renaud raconte Dès que le vent soufflera - L'Express

Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons. "C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme" Moi la mer elle m'a pris Je m'souviens, un vendredi Ne pleure plus ma mère Ton fils est matelot Ne pleure plus mon père Je vis au fil de l'eau, Regardez. Qui m'disaient : Sois prudent, la mer c'est dégueulasse, les poissons baisent dedans! Dès que le vent soufflera je repartira, dès que les vents tourneront nous nous en allerons. \"C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme\ moi la mer elle m'a pris, au dépourvu, tant pis. Je f'rai le tour du monde, pour voir à chaque étape. Si tous les gars du monde, veulent bien m'lâcher la grappe, J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom.

Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons. Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons. Et un vieux ciré jaune, j'ai déserté les crasses, qui m'disaient : \"Sois prudent\ la mer c'est dégueulasse. Les poissons baisent dedans, refrain: Dès que le vent soufflera, je repartira, dès que les vents tourneront.

J'ai ue si mal au coeur. Sur la mer en furie, qu'j'ai vomi mon quatre-heures, et mon minuit aussi. J'me suis cogné partout, j'ai dormi dans des draps mouillés. Ca m'a coûté des sous, c'est d'la plaisance, c'est l'pied! Nous nous en allerons, c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme. Moi la mer elle m'a pris, au dépourvu tans pis, j'ai eu si mal au cœur.

Dans ses yeux délavés, assise sur une bitte, d'amarrage, elle pleure, son homme qui la quitte. La mer c'est son malheur, refrain, c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme.

Vidéo sur Paroles de des que le vent soufflera